dellamorte

Et Schrödinger ouvrit la boîte de Pandore et après quelques secondes de silence, dit gravement:

-"le petit chat est mort!"

Les zombies reviennent à la mode. Ce concept vaudou, que s'est approprié Hollywood ces dernières décennies, fascine des générations d'ados, au même titre que les légendes lycanthropiques ou vampiriques.

Mais ce que l'on sait moins, c'est que l'on retrouve également des morts-vivants dans des domaines plus inhabituels, comme la physique quantique!

Dès 1935, Schrödinger développait sa réflexion sur la probabilité de présence et d'état des particules, pouvant brusquement devenir déterministes si perturbées par une mesure, en la soumettant à un rapprochement au macroscopique:

->On place un chat dans une boîte, à côté d'une fiole de gaz mortel qui s'ouvre dès qu'un compteur geiger détecte une désintégration d'une particule radioactive. Or, la physique quantique indique qu'un atome radioactif a 50% de chance de se désintégrer dans un délai d'une minute. Pendant cette minute, l'atome est ainsi dans un état probabiliste, tout comme le chat, qui, tant qu'on n'a pas ouvert la boîte, est mi-mort, mi-vivant.

Un classement des morts les plus "ridicules"  --> ICI

PS: un ptit clin d'oeil à Fredinou et sa fameuse lettre de réconciliation qui m'a tant inspiré depuis 10 ans ;-)