a

Avec ce Web 2.0 et sa capacité à personnaliser l'info en fonction de nos goûts, nous sommes abreuvé de News toutes plus pertinentes les unes que les autres, et il suffirait d'avoir le minimum syndical requis d'esprit d'opposition pour partir en croisade 10 fois par jour, car l'information ne se contente plus d'aller vite, elle part dans toutes les directions à la fois.

A tel point qu'un petit blog comme celui-ci ne peut exister sur la simple base d'analyses et de critiques de l'actualité; car à peine a-t-on délivré une belle satire sur la cocue des Caucus et sa campagne présidentielle pour succéder à son mari au bureau avale, qu'il faut déjà se précipiter en bon "muckracker" sur le scandale des émoluments des "monuments" historiques du Sénat, ou encore celui de Max Mosley, implorant à l'Aide, d'une voix nazillarde : "F1, F1 ..." lors de séances de pool positions. L'info est trop riche en évènements.

Il s'agit un peu du même syndrome qui vous titille lorsque vous vous rendez dans une big laillebreurie et vous retrouvez devant plus de livres que vous ne pourrez jamais en lire dans votre vie. On peut se laisser guider par les buzz du moment et piquer une tête dans les gondoles, mais le fait est que même Hugo Pratt n'a jamais lu "que" 20 000 livres en 60 ans, à raison d'un par jour.

La connaissance est accessible et insaisissable à la fois.

Alors voilà, plutôt que d'investiguer sur les véritables intérêts des chefs d'Etats, venus faire leur 'super'marché au dernier G20, plutôt que de brader une news croustillante sur Brad et Angelina, laissons-nous plutôt porter par une facilité narrative à la Pierre Dac, Les Nuls ou Les Robins des bois ...

- Et pendant ce temps là, à Bergen ... elle est pas belle la vie?